L’analyse de la concurrence SEO est une démarche essentielle pour élaborer une bonne stratégie marketing. Elle consiste à améliorer la situation actuelle d’un site internet face à ses concurrents. Si ces derniers sont plus performants en matière de référencement, comment faire pour les rattraper ? Quelles sont donc les étapes à suivre pour effectuer un audit concurrentiel SEO ?

1-    Identification des concurrents

Avant d’approfondir l’analyse de la concurrence SEO, il est tout à fait logique de reconnaître qui ils sont d’abord. Il arrive parfois qu’avec les mots-clés utilisés, on rencontre des concurrents qui se tiennent en première place du résultat de recherche sans pour autant partager le même thème. Cela indique que les mots-clés jouent un rôle important dans l’atteinte d’une cible. Etre en première place nécessite l’ajout de mots-clés secondaires.

2-    Etude des mots-clés

Les concurrents sont maintenant identifiés. La prochaine étape est la sélection des mots-clés. Comme c’est une étape essentielle en référencement naturel, il convient de continuer l’analyse de la concurrence SEO. Un outil comme SEMrush permet de visualiser les différents mots-clés qui favorisent le positionnement des sites concurrents. En faisant cela, le site audité constituera facilement sa liste de mots-clés.

3-    Hiérarchisation des mots-clés

Tous les mots-clés sont actuellement disponibles, mais comment les répartir dans le site web ? Avec des outils comme Cocon sémantique ou silo, il est plus aisé d’établir l’arborescence. Cette étape est primordiale car elle attire les robots de Google. A l’aide d’un audit concurrentiel SEO, on trouvera efficacement la structure la plus adaptée au meilleur positionnement. Cette démarche constitue également la meilleure stratégie de maillage interne à adopter.

4-    Elaboration de la stratégie de contenu

L’arborescence est en place. Il est temps de l’enrichir avec un contenu rédactionnel. Cette étape requiert encore une analyse de la concurrence SEO. Ainsi, le site web tirera une bonne stratégie de rédaction web. C’est-à-dire, la fréquence des mots-clés, leur position et le nombre de mots dans les pages principales. Après cela, il ne reste plus qu’à avoir un bon style rédactionnel pour optimiser le référencement.

5-    Etude des backlinks

Cette étape booste la popularité d’un site web. Avec un contenu plaisant, un site peut attirer la création de liens avec d’autres sites qui partagent la même thématique. Toutefois, il est possible d’opter pour la même stratégie d’analyse de la concurrence SEO. Pour ce faire, on peut se fier à Majestic SEO ou rapport Backlinks.

6-    Surpasser les concurrents

Une fois l’étude de la concurrence achevée, on ne pourra que parvenir à trouver une meilleure stratégie de référencement naturel.