À l’heure où le web affirme de plus en plus sa puissance sur le monde du commerce, vous avez peut-être déjà entendu parler de l’inbound marketing… sans vraiment comprendre de quoi il retourne exactement. À plus forte raison, il importe de bien cerner cette discipline relativement récente : c’est sur elle que vous devez vous appuyer pour lancer votre webmarketing dans des conditions optimales. Mais qu’est-ce que c’est au juste, et comment l’aborder ? Explications.

L’art de faire venir le client

Dans le sujet qui vous intéresse ici, inbound signifie : entrant. En l’occurrence, l’inbound marketing consiste à attirer le client à soi. C’est ce qui fait toute la différence avec l’outbound marketing, lequel consiste à appliquer les techniques du démarchage traditionnel : prospection téléphonique, distribution de publicités, commerciaux se déplaçant à domicile, etc. En clair, autant de méthodes dirigées de l’intérieur vers l’extérieur.

Apparu aux États-Unis d’Amérique en 2006, l’inbound est venu révolutionner la force de vente classique. Aujourd’hui, le client entend être autonome et choisir lui-même ce qu’il veut, sans l’apport de sollicitations extérieures.

D’ailleurs, examinez la situation en l’appliquant à vous-même, et dites ce que vous voyez ! N’en avez-vous pas assez d’être inondé de publicités, bombardé (pour ne pas dire harcelé) de coups de téléphone provenant de plateformes de prospection… auxquelles vous ne demandez rien ?

Ceci posé, vous comprendrez que vos futurs clients ne figurent pas dans les 95% de personnes prêtes à raccrocher leur téléphone, ou à vous claquer la porte au nez. Quelle solution adopter alors ? L’inbound, évidemment. Et pour ce faire, une agence de communication digitale sera votre meilleure alliée. Pour en savoir davantage sur la question, cliquez ici.

Quid des buyer persona ?

Plus communément appelés « personas », il s’agit de portraits-robots des clients idéaux pour votre marketing digital. Cela revient à créer plusieurs « clients virtuels » en fonction de critères précis : âge, lieu de vie, catégorie professionnelle, classe sociale, etc. Cette première étape est importante, car c’est à partir de cela que vous pourrez proposer une solution personnalisée à chacun de vos clients réels. Le tout est de savoir entrer dans la tête de ceux-ci, et d’anticiper leurs besoins pour le moment où ils en auront VRAIMENT besoin. C’est tout ce qu’il y a à savoir sur les personas.

Cependant, ne négligez pas votre vitrine numérique, qui doit présenter un contenu de qualité. Sans cela, les visiteurs de votre site décrocheront rapidement, et vous risquez de vous voir relégué aux oubliettes de la SERP !

Comment procéder pour éviter cette situation fâcheuse ? Vous êtes presque arrivé.

Du simple lead au client fidèle

Un lead est un simple contact commercial, lequel peut se manifester de différentes façons. Il s’agira d’une personne ayant posté un like sur votre page, ou s’étant présentée via votre formulaire de contact pour une question pratique. Dans tous les cas, ce n’est pas encore un client. Il n’a qu’une vague intuition de ce qu’est votre web marketing, et vous n’avez pas encore toutes les cartes en main, en ce qui regarde ses besoins.
À partir de ce moment, le but est de convertir ce lead en prospect. Quelle est la différence entre les deux ? Contrairement au lead, le prospect connaît déjà ce que vous avez à lui proposer, et vous savez aussi à quel type de buyer persona il correspond. Il s’agit donc d’un client potentiel. L’ultime étape consiste à faire de lui un client réel, et cela ne dépend plus que de vous.

Opter pour la bonne stratégie visuelle

L’équation magique à connaître pour être certain de gagner en visibilité sur la toile, la voici : mots-clés adéquats + liens + images.

Les mots-clés sont la première donnée importante à prendre en compte. En effet, ils doivent refléter au mieux le contenu de votre web marketing. De nos jours, la tendance à user du smartphone va croissant chez les internautes. Comme une nappe mouvante, le Net ne cesse jamais d’évoluer et de s’adapter aux habitudes nouvelles des individus, ainsi qu’aux constantes innovations technologiques. En 2020, la recherche vocale et l’intelligence artificielle sont à l’honneur. Cet état de fait a entraîné une refonte de l’emploi des mots-clés. Alors que l’on misait de préférence sur un terme ou deux seulement, ce sont les mots à longue traîne (ou long tail keywords) qui ont actuellement la cote. Concrètement, ils prennent parfois l’allure de fragments de phrases véritables, afin de coller au plus près de la recherche vocale sur smartphone. Pour identifier précisément les repères écrits correspondant à votre marketing digital, il est utile de recourir à un générateur de mots-clés. Un tel outil s’occupe de collecter les recherches effectuées sur Google, de les classer selon leur fréquence d’utilisation par les internautes, etc.

Les liens hypertextes sont tout aussi importants, qu’il s’agisse du maillage interne de votre site web ou des backlinks menant vers votre landing page. Ils permettent une navigation plus fluide et un accès plus aisé à votre commerce en ligne.

Dernier élément de ce triangle numérique, les images judicieusement choisies « percuteront » efficacement l’œil de celui qui surfe sur la toile. Son attention sera captée par un repère visuel fort, et il sera plus facilement incité à en connaître davantage sur vous.

Et surtout : soignez votre accroche !

En vue de personnaliser votre contact, adressez-vous directement au visiteur en le voussoyant d’entrée de jeu. Pensez à placer un appel à l’action (ou CTA : Call to Action), voire deux : un premier dans la méta-description ou le texte d’accueil de votre site, et le second en fin de page. Pour ce dernier CTA, il sera alors pertinent d’insérer un lien menant à votre formulaire de contact, sur une ancre de mots parlants. Vos leads seront invités à passer à l’action et à vous demander de plus amples renseignements. Les métadonnées de votre site ne sont pas davantage à négliger. Le titre sur lequel on clique doit déjà annoncer clairement qui vous êtes ! Quant aux deux lignes de la méta-description située au-dessous du titre, on doit y retrouver les prestations principales de votre affaire. C’est la première chose que regarde votre client potentiel, vous devez la soigner pour que celui-ci ne soit pas tenté de passer à l’entrée suivante. Ne perdez pas de vue que sur Internet, tout va très vite. L’internaute lit rarement une page complète, et son attention n’est pas la même que sur un support papier. Si vous ne captez pas immédiatement son intérêt, il ne reviendra pas.

En faisant appel aux services d’une agence de communication digitale, vous réaliserez un investissement rentable. Une stratégie SEO bien pensée vous tirera vers le haut et vous distinguera durablement de vos concurrents par la suite.

Une ultime motivation ? Le SEO (ou Search Engine Optimization) désigne le référencement naturel… qui est gratuit et dépend uniquement de la qualité que vous lui donnez.
N’ayant dès lors, plus besoin de perdre votre temps en outbound, économisez de l’argent et laissez les clients venir à vous de leur propre chef !